Négociations salariales sur le périmètre Natixis Intégrée

L’Unsa Natixis avait demandé pour 2014 une augmentation générale de 1 200€ pour tous les salariés, soit une augmentation de la masse salariale de 2.1%.

Notre demande s’appuyait sur :

  • La perte de pouvoir d’achat récurrente de ces dernières années,
  • La contribution de tous les salariés au redressement de Natixis,
  • La meilleure santé dans laquelle se trouve Natixis Intégrée qui permet à Laurent Mignon de promettre, dorénavant, la distribution de la moitié des résultats, sous forme de dividende, aux actionnaires.

 

La dernière proposition de la Direction :

  • Augmentation Générale :
    • 450€ annuels pour les salaires jusqu’à 30 k€
    • 400€ annuels pour les salaires de 30 k€ à 40 k€
    • 350€ annuels pour les salaires de 40 k€ à 50 k€

(Ce qui représente, au total, une augmentation de 0.34 % de la masse salariale !)

  • Prise en charge de la GMP (Enveloppe estimée à 150 k€) c’est-à-dire pour les cadres ayant un salaire inférieur à l’assiette de cotisation des Retraites Complémentaires, la prise en charge de la différence de cotisation entre l’assiette et le salaire
  • Enveloppe de 0.2% pour les Inégalités professionnelles
  • Examen des dossiers des salariés n’ayant pas eu d’augmentation du salaire fixe depuis 3 ans
  • Plancher de l’augmentation de salaires lors du passage au statut cadre fixé à 1700 € (au lieu de 1500 € en 2013)

 

Nous sommes très loin de notre demande, mais la Direction menaçait, sans signature, de revenir, unilatéralement, à sa proposition initiale soit :

  • 400 € pour les salaires jusqu’à 30 K€
  • 350 € pour les salaires de 30 K€ à 40 K€
  • Et une enveloppe de 0,2% de la masse salariale pour les inégalités professionnelles.

C’est cela la « négociation » selon la Direction de Natixis Intégrée !

 

Pour l’Unsa Natixis la dernière proposition de la Direction :

  • compense l’inflation pour les salaires jusqu’à 40k€ (entre 1,8% et 1% d’augmentation)
  • atténue la perte de pouvoir d’achat pour les salaires entre 40 et 50k€ (soit plus de 2400 salariés qui en seraient exclus, sans signature)
  • touche largement les filiales, surtout celles dont la masse salariale est faible, qui voient, dès lors, 60 à 80% de leurs salariés concernés, et qui, de plus, n’ont pas forcement les avantages du socle social de Natixis SA

C’est pourquoi l’Unsa Natixis, après consultation de ses adhérents, a décidé de signer cet accord.