Le Comité d’Entreprise

1. Quel est le rôle d’un Comité d’Entreprise ?

Le Comité d’Entreprise a pour objet d’assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de l’entreprise, à l’organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production (article L2323-1 du code du travail) De plus, le Comité d’Entreprise assure, contrôle ou participe à la gestion de toutes les activités sociales et culturelles établies dans l’entreprise prioritairement au bénéfice des salariés, de leur famille et des stagiaires, quel qu’en soit le mode de financement (article L2323-83 du code du travail).

2. Les élus du Comité d’Entreprise ont-ils droit à des heures de délégations leur permettant de mener à bien leurs mandats ?

L’employeur laisse aux élus titulaires le temps nécessaire à l’exercice de leurs fonctions, dans la limite d’une durée qui, sauf circonstances exceptionnelles, ne peut excéder vingt heures par mois (article L2325-6 du code du travail). Le temps passé par les membres titulaires et suppléants aux séances du comité d’entreprise et aux réunions de la commission de la formation obligatoire dans les entreprises de 200 salariés et plus est rémunéré comme temps de travail. Ce temps n’est pas déduit des vingt heures de délégation prévues pour les membres titulaires (article L2325-8 du code du travail).

3. Les élus au Comité d’Entreprise peuvent-ils prétendre à une formation ?

Les membres titulaires du Comité d’Entreprise élus pour la première fois bénéficient, d’un stage de formation économique d’une durée maximale de cinq jours dispensés par un organisme. Le temps consacré à cette formation est pris sur le temps de travail et rémunéré comme tel. Il n’est pas déduit des heures de délégation. Le financement de la formation économique est pris en charge par le comité d’entreprise (article L2325-44 du code du travail).

4. Qui fixe l’ordre du jour du Comité d’Entreprise ?

L’ordre du jour des réunions du comité d’entreprise est arrêté par l’employeur et le secrétaire. (Article L 2325-15 du code du travail) Ce document est remis aux membres au moins 3 jours avant la séance (article L 2325-16 du code du travail). Les élu (e)s peuvent donc porter à la connaissance du secrétaire du Comité d’Entreprise les points qu’ils souhaitent voir aborder en réunion.

5. Qui est convoqué à participer au Comité d’Entreprise ?

Tous les élu (e)s qu’ils soient titulaires ou suppléants doivent être convoqués (article L2325-14 du code du travail).

Pour aller plus loin :

ou auprès de vos élus au Comité d’Entreprise

Catégories : Comité d'Entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *