Du changement dans les restaurants de Natixis

Les Elus du CE ont fait leur choix : une restauration moderne, de la qualité dans l’assiette et une rénovation profonde de la plupart des espaces de restauration. Tous les détails ci-après.

     resto

 
Rappel du contexte :
Les contrats avec les prestataires des 5 restaurants parisiens gérés en propre par le CE (Liberté 2/Lognes, Nouveau Bercy, Arc de Seine, 47 Quai, Rives de Seine)  ont été remis en jeu. Un long process d’appel d’offre a été mis en place depuis septembre dernier : un sondage pour vous interroger, un cahier des charges pour définir le besoin par rapport à vos attentes.
Il ressortait déjà une insatisfaction de la prestation actuelle et un souhait de modernisation des espaces.
 
Le déroulement de l’Appel d’Offre 
Le CE a consulté 4 soumissionnaires dont les deux actuellement en place (SOGERES et ARPEGE) et 2 nouveaux (EUREST et API). Tous ont fourni un très beau travail et nous ont présenté des dossiers très différents et novateurs, il a donc été difficile de faire un choix. Nous avons bien évidemment tenu compte de l’offre alimentaire, mais également des aménagements proposés et de leur financement ; à noter que la Direction n’a pas souhaité mettre la main à la poche !
 
Le volet social n’a pas été oublié, car le changement de restaurateur impacte directement les employés des restaurants qui sont repris par le nouveau prestataire et cela peut influer sur leurs conditions de travail.
 
Le Résultat :
La Commission des Marchés du CE qui s’est réunie le jeudi 21 avril 2016, a fait la répartition suivante :
– Les restaurants de Liberté 2, Rives de Seine et Arc de Seine ont été attribués à ARPEGE, déjà en place sur la Coupole et plébiscité par les convives, ainsi que sur Arc de Seine dont il connaît parfaitement le restaurant et son potentiel. Ses projets d’investissement pour ces restaurants sont importants avec de vraies transformations des espaces de restauration.
 
– Le restaurant du 47 Quai est attribué à EUREST, qui a déjà géré ce restaurant compliqué par sa disposition dans un passé pas si lointain. Ce restaurateur a bien compris la complexité du lieu pour allier à la fois une petite augmentation de places assises et un reformatage des espaces pour une distribution facilitée.
 
– Le restaurant de Nouveau Bercy est attribué à API, 4ème acteur français, entreprise familiale qui nous a charmé par la qualité de ce qu’il y a dans l’assiette.
 
Pour en savoir un peu plus :
 
Liberté 2 (ARPEGE) :
– Ouverture de deux kiosques supplémentaires dans le scramble pour créer une restauration alternative urbaine.
 
– Mise en place d’une table digitale pour supprimer la présentation des mets sur assiette et ainsi lutter contre le gaspillage alimentaire.
 
– Création d’une pâtisserie en animation.
 
Arc de Seine (ARPEGE) :
– Création d’une vraie restauration alternative à la place de la cafétéria actuelle.
 
– Une cafétéria avec esprit « work café » va être ouverte à la place du kiosque à gauche de la salle.
 
– Création d’un stand « dessert palace ».
 
Rives de Seine (ARPEGE) :
– Principales améliorations : Mise en place de « pièges à bruit », véritable nuisance sur ce restaurant.
 
– Suppression du kiosque central, inutilisé depuis des années.
 
– Aménagement de la terrasse pour les beaux jours.
 
Nouveau Bercy (API) :
Ce marché a été confié à API, nouvel arrivé chez Natixis. API est une société familiale qui nous a séduit par son approche respectueuse du produit alimentaire et de l’environnement. La grande majorité des produits cuisinés sont frais et une grande place est réservée aux produits bio.
 
Cette société n’ayant pas les mêmes capacités d’investissement que ses concurrentes, nous n’avons pu lui confier que ce marché, le seul ne nécessitant pas de travaux.
Cela permet également d’avoir deux prestataires différents sur le pôle de Charenton.
 
47 Quai (EUREST) :
EUREST, qui était en place sur ce restaurant il y a une dizaine d’années revient sur ce site, réputé très difficile à gérer de par sa disposition.
 
Principales améliorations :
– Un plus grand nombre de places assises dans le self.
 
– 2 stands chauds supplémentaires au self.
 
– Refonte de la brasserie.
 
Les nouveaux prestataires prendront leurs fonctions sur les 2 premiers week-ends de Juin.
 
Et la suite, les travaux :
Reste à convaincre la Direction de la Logistique de nous accompagner sur les nombreux travaux à faire.
Les travaux débuteront dans les mois suivants, il faudra obtenir les autorisations des propriétaires des bâtiments. La fermeture complète d’un restaurant sera minimisée, les travaux se dérouleront par tranche.

Catégories : Comité d'Entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *